Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Itinéraires et points d'observation

Birding Málaga

Itinéraires et points d'observation

GR 249. Étape 13: Archidona - Villanueva de Tapia


C’est une étape qui commence par une vue sur les parois abruptes de la sierra de Archidona. Par la suite on traverse des zones cultivées avec quelques grands chênes. On traverse des pâturages bien conservés, puis, pour la première fois, on marchera dans les vastes monocultures d’oliviers.

 

Espèces singulières

A Archidona nous pourrons observer le pigeon biset, la tourterelle turque, le martinet pâle, noir et à ventre à plat, la bergeronnette grise, l’hirondelle rustique et l’hirondelle rousseline, l’hirondelle de fenêtre, l’hirondelle de rochers, le rougequeue noir, l’étourneau unicolore et l’étourneau saisonnet, ainsi que le moineau domestique. Une fois passé le centre ville, toute notre attention se porte sur la sierra. Nous pourrons apercevoir de loin des espèces telles que le faucon crécelle, le monticole merle-bleu, le choucas des tours, et le crave à bec bleu, ainsi que quelques rapace de grande envergure comme le circaète jean le blanc, l’aigle royal, l’aigle de Bonelli ou encore le faucon pelerin. Le hibou grand-duc est également présent dans la zone.

Les espèces, présentes dans les cultures que nous traversons dans cette étape, sont majoritairement le cochevis huppé, le rouge gorge, le merle noir, la fauvette mélanocéphale, le pouillot véloce, l’étourneau unicolore et l’étourneau saisonnet, le chardonneret élégant, le verdier d’Europe, la linotte mélodieuse et le serin cini. Les chênes, qui saupoudrent le paysage, permettent la présence de la buse variable, le hibou moyen-duc, la mésange charbonnière, le corbeau et le pinson des arbres.

Une fois l’autoroute traversée, on arrive vers des pâturages où nous pourrons voir le pigeon ramier, la tourterelle des bois, le coucou gris, la huppe fasciée, la grive musicienne et la grive draine, la fauvette orphée et la fauvette à tête noire, le poulliot véloce, le gobemouche gris, le grimpereau des jardins, la pie-grièche à tête rousse et la pie-grièche grise, la mésange bleue, la mésange à longue queue, et les joyeux petits groupes de pie bleue à calotte noire et de gros-bec à casse noyaux faciles à repérer.

Au moment où il ne nous reste que la descente vers Villanueva de Tapia, nous arriverons dans une oliveraie. Nous y observerons, en plus des espèces déjà citées, l’oedicnème criard, la perdrix rouge, l’engoulevent à collier roux, le cochevis huppé, et quelques fringillidés principalement. En arrivant au village de destination, les espèces typiquement urbaines réapparaîtront.

Itinéraire

Le sentier longe des zones de cultures agricoles en billons où le mélange des oliveraies, des cultures céréalières et des forêts de chênes verts partiellement reconverties en pâturages forme un paysage en mosaïque, dont la régularité est rompue par les fermes, présentes en grand nombre.

 

Itinéraires À pied À bicyclette
Type d’étape Lineal
Distance 17100
Temps de marche estimé 3:50