Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Itinéraires et points d'observation

Birding Málaga

Itinéraires et points d'observation

GR 249. Étape 12: Villanueva del Rosario - Archidona


Le plus captivant de cette étape est (sûrement)notre avancée entre les pâturages, additionnée au parcours réalisé le long de la rivière dans la Hoz de Marín. On traverse aussi des zones de cultures, des pinèdes et des zones broussailleuses qui contribuent à l’intérêt de l’étape.

 

Espèces singulières

On commence l’étape en longeant le cours d’eau du ruisseau Cerezo, qui se jette, un peu plus loin, dans la rivière Guadalhorce. Ici on trouve principalement une végétation de rivage assez réduite et localisée tout près des cours d’eau, à cause des cultures environnantes et dominantes. Nous apercevrons par ici, entre autres, la bergeronnette grise et la bergeronnette des ruisseaux, le rouge gorge, le rossignol philomèle, le saxicola, le merle noir, la fauvette à tête noire et la fauvette mélanocéphale, la mésange charbonnière, l’étourneau unicolore et l’étourneau saisonnet, le loriot d’europe, le moineau domestique, le pinson des arbres, le chardonneret élégant, le serin cini, le verdier d’Europe, la linotte mélodieuse et le bruant zizi. Dans les champs labourés voisins, la perdrix rouge, le cisticole des joncs et le bruant proyer seront les espèces les plus fréquentes.

Aux alentours des cortijos nous verrons les hirondelles rustique et rousseline, le moineau domestique, ainsi que la tourterelle turque. Nous entamons ensuite un chemin qui nous fera traverser l’autoroute à différentes reprises. Une fois celle-ci derrière nous, nous arrivons dans une zone de pâturage de grande valeur(e) ornithologique. Ici, les espèces dominantes sont le pigeon ramier, la tourterelle des bois, le coucou gris, le petit-duc scops, la chouette hulotte, l’engoulevent à collier roux, des martinets noir et pâles en vol, généralement à la chasse, la huppe fasciée, le guêpier d’Europe, le pic vert, l’alouette lulu, le cochevis de Thékla, le pipit farlouse, le rouge gorge, le traquet oreillard, le merle noir, la grive musicienne, la grive draine et la grive mauvis, l’hypolaÏs polyglotte,la fauvette à tête noire, le roitelet à triple bandeau, le gobemouche gris, la mésange bleue et la mésange charbonnière, le grimpereau des jardins, le sittelle torchepot, la pie-grièche à tête rousse, la pie-grièche grise, le choucas des tours, l’étourneau unicolore et l’étourneau saisonnet, le moineau espagnol, le serin cini, le verdier d’europe, le chardonneret élégant, la linotte mélodieuse, le tarin des aulnes, et le gros-bec casse noyaux. Certains hivers, on peut observer le pinson du nord, intégré dans des colonies d’autres fringiligés. Dans les espaces cultivés que nous croisons entre les pâturages, nous pourrons aussi apercevoir le faucon crécelle et l’élanion bleu qui se fait encore très rare à Malaga, mais en mai 2014 on à pu observer, dans cette zone un mâle adulte avec deux poulets.

L’entrée à la Hoz de Marin se fait en passant par un verger d’amandiers. Nous traverserons ensuite une pineraie où nous pourrons observer la mésange noire et (commencer à) entendre les premiers becs-croisés de la journée, en plus d’autres espèces forestières déjà mentionnées.

C’est dans ce site d’une grande beauté avec une végétation de rivage bien conservée, que l’on pourra facilement apercevoir la pie-bleue à calotte noire, et entendre aisément le torcol fourmilier, le pic vert ainsi que le loriot d’Europe, de nature très discrète. Nous pourrons aussi rencontrer quelques mésanges à longue queue, et si nous sommes attentifs aux silhouettes volant très haut dans le ciel, nous pourrons, avec un peu de chance, distinguer l’aigle de Bonelli. C’est en effet ici que se trouve l’un des rares nids sur arbre connu de la province. Tout au long de l’étape, il est aussi possible de voir la buse variable, l’épervier d’Europe, l’autour des palombes, le circaète jean-le-blanc et l’aigle botté.

L’arrivée à Archidona est un endroit idéal pour observer les martinets, parmi lesquels nous pourrons facilement distinguer les martinets à ventre blanc, grâce à la couleur blanche de leurs ventres comme leur nom l’indique. Dans les champs de genêts, à la fin de l’étape, les espèces les plus fréquentes seront le cochevis huppé, la fauvette à tête noire et le bruant proyer.

Itinéraire

Cet itinéraire connecte les centres-villes de Villanueva del Rosario et d’Archidona parcourant des sites d’un immense intérêt environnemental comme la Hoz de Marín, une gorge fluviale d’une beauté spectaculaire où poussent l’une des seules pinèdes autochtones de pins d’Alep et une forêt galerie en bon état de conservation.

 

Itinéraire À pied
Type d’étape Lineal
Distance 17200
Temps de marche estimé 4:15