Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Itinéraires et points d'observation

Birding Málaga

Itinéraires et points d'observation

GR 249. Étape 10: Alfarnatejo (Pulgarín Alto) - Alfarnate


L’étape ainsi que sa faune ornithologique sont marquées par l’environnement escarpé, très fréquent tout au long de son parcours. Des cultures d’oliviers récents ou centenaires, accompagnées de champs de céréales, (et) de chênaies et de pinèdes, laissent entrevoir un environnement pouvant accueillir une grande variété d’espèces.

 

Espèces singulières

Le début est marqué par la culture de l’olivier, jusqu’à une route que nous devons suivre pendant un moment, avant de pouvoir reprendre un chemin de terre. Dans ce type d’environnement, avec des oliviers de grande envergure et aux troncs suffisamment gros pour permettre la nidification d’une grande variété d’espèces, on peut observer la perdrix rouge, la huppe fasciée, le rouge gorge, l’agrobate roux, le merle noir, la grive musicienne, la fauvette mélanocéphale, la fauvette à tête noire, le pouillot véloce, la mésange charbonnière, la pie-grièche à tête rousse, l’étourneau unicolore et l’étourneau saisonnet, le pinson des arbres, le chardonneret élégant, le serin cini et le verdier d’Europe, entre autres.

Une fois atteint les genêts et les terrains agricoles, les espèces les plus fréquentes deviennent l’hirondelle rustique, l’hirondelle de fenêtre, le cochevis huppé, le pitpit farlouse, la bergeronette grise, le saxicola torquatus, le traquet oreillard, le cisticole des joncs, le moineau domestique, et le bruant proyer. Près du Cortijo de Auta on traverse un ruisseau où se concentrent les oiseaux à la recherche d’eau. On pourra y voir le bouscarle de Cetti, et la bergeronnette des ruisseaux. A partir de ce point on progresse de nouveau à travers des champs de cultures, avant d’arriver dans une chênaie qui nous conduit à la Nava de Alfarnatejo.

Dans cette partie, on passe à côté des falaises abruptes de la montagne où nous pourrons observer comme espèces, le vautour fauve, l’aigle de Bonelli, faucon crécerelle, le faucon pèlerin, le hibou grand-duc, le pigeon biset, l’hirondelle des rochés, le rougequeue noir, le traquet rieur, le monticole bleu, le monticole merle-de-roche dans les sommets des falaises, le moineau soulcie, le corbeau et le crave à bec rouge, principalement.

Finalement, dans la pineraie qui nous accompagnera pratiquement jusqu'à la fin de cette étape, apparaitront le pigeon ramier, la tourterelle des bois, la grive draine, et la grive musicienne, l’ hypolaïs polyglotte, le pouillot de Bonelli, le roitelet à triple bandeau, le gobemouche gris, la mésange bleue, la pie-grièche grise, la linotte mélodieuse, le tarin des aulnes, et le bruant zizi.
Les autres espèces présentes durant l’étape sont le circaète Jean-le-Blanc, l’épervier d'Europe, l’alouette lulu, la fauvette Orphée, le grimpereau des jardins, et le bruant fou, surtout dans les environs de l’ancienne carrière, devenue aujourd‘hui un terril, juste avant la station d’épuration des eaux d’ Alfarnate. Les autres espèces, présentes occasionnellement en hiver, sont le pinson du nord, le bouvreuil pivoine, et le bruant jaune.

Itinéraire

Ce trajet relie le couloir Colmenar-Periana à la dépression d’Alfarnate-Alfarnatejo à travers un chemin qui parcourt la base de différentes élévations de la cordillère de l’Arco Calizo Central de Malaga, dans un environnement d’une grande diversité botanique : lauriers roses, peupliers, ormes, chênes verts ou chênes faginés, entre autres.

 

Itinéraire À pied
Type d’étape Lineal
Distance 16600
Temps de marche estimé 4:35