Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Itinéraires et points d'observation

Birding Málaga

Itinéraires et points d'observation

GR 249. Étape 08: Canillas de Aceituno - Periana


En premier lieu, l’étape passe par la sierra, avec des formations de pins d’Alep et des parois rocheuses, puis par des terres agricoles, dédiées principalement à l’olivier. La majorité sont des oliveraies jeunes, avec, par endroits, des oliviers centenaires Elle parcourt aussi des friches composées en majeure partie par des genêts. Les espèces d’oiseaux prédominantes sont donc celles des zones dégagées et des cultures, mais on rencontrera aussi des espèces forestières.

 

Espèces singulières

Tout comme dans les villages de l’étape précédente, à Canillas nous pourrons observer des espèces habituées à vivre près des hommes. En ce début d’étape, qui, très vite, nous conduit dans une pinède, l’hirondelle des bois, l’étourneau unicolore, et le moineau domestique sont les espèces les plus fréquentes. Une fois entre les arbres, nous pourrons observer le pigeon ramier, la tourterelle des bois, le merle noir, le pouillot véloce, le gobemouche gris, la mésange charbonnière, la mésange noir, la mésange huppée, le grimpereau des jardins et le pinson des arbres. Autour de la grotte de la Fájara, on pourra observer le monticole bleu, et le bruant fou, et, à même le cours d’eau, la fauvette à tête noire et d’autres espèces caractéristiques des rivages comme le troglodyte mignon, le rouge gorge et le loriot d’Europe.

Avant d’arriver à Alcaucín, on passe par des terres en friches et des vignobles où apparaîtra le cochevis huppé avec sa crête typique et ses chants joyeux, tout comme le saxicola torquatus, le chardonneret élégant, la linotte mélodieuse, le verdier d’Europe, et le serin cini.

À partir d’Alcaucín commence une descente entre les cultures, principalement d’oliviers, mais aussi subtropicales, et quelques rares maisons. Dans ces espaces, ce sont la tourterelle turque, les étourneaux et les moineaux qui prédominent, accompagnés de l’hirondelle rustique, le rouge gorge, le rouge-queue noir, le pouillot véloce, la fauvette à tête noire et le chardonneret élégant.
On traverse un ruisseau avant de commencer la montée qui nous mène vers le lac de la Viñuela, d’où on aura une très belle vue sur le « boquete de Zafarraya » et du plateau de Zalia, avec de grandes falaises où vivent des rapaces rupicoles, visibles dans cette partie de l’étape.

Une fois arrivé aux oliveraies et champs de blés, le cochevis huppé est, à nouveau, le plus présent. Dans la partie suivante on pourra voir le circaète Jean-le-Blanc et l’aigle botté, dont c’est le terrain de chasse, l’aigle de Bonelli, le faucon pèlerin, la chevêche d’Athéna, la perdrix rouge, les martinets noirs, pâles et à ventre blanc, le pigeon ramier, la tourterelle des bois, la bergeronnette grise, le pipit des prés, la fauvette à tête noire, la grive musicienne et la grive draine, la pie-grièche à tête rousse et la pie-grièche grise ainsi que plusieures espèces de fringilidés.

Les environs d’un ruisseau sec sont un bon endroit pour prendre le temps d’identifier des Hirundinidés, car au printemps et en été il est possible de rencontrer quatre espèces simultanément (l’hirondelle rustique, l’hirondelle rousseline, l’hirondelle de fenêtre et l’hirondelle de rocher).

De plus, cette végétation permet la présence de la fauvette à tête noire et l’hypolaïs polyglotte, en plus des espèces déjà mentionnées ci-dessus.

Avant d’arriver à Periana, on remarque des oliviers de grande envergure, où, en plus des mésanges charbonnières et des pinsons, il sera possible de voir l’ agrobate roux, une espèce peu fréquente et difficile à apercevoir.

Itinéraire

Situé en contrebas des fortes pentes de la façade occidentale de la sierra Tejeda où pousse une dense pinède de reforestation, ce tronçon, au relief plus doux, traverse une oliveraie billonnée d’où l’on peut profiter d’un large point de vue sur les principales unités environnementales de l’Axarquía.

 

Itinéraire À pied
Type d’étape Lineal
Distance 29500
Temps de marche estimé 8:00