Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Itinéraires et points d'observation

Birding Málaga

Itinéraires et points d'observation

GR 249. Étape 03: Vélez-Málaga - Torrox


Durant cette étape nous aurons l’occasion d’observer des variétés d’oiseaux associées au milieu urbain, aux terrains transformés et couverts de végétation rudérale. Nous pourrons observer, principalement, des oiseaux de mer et de rivage puisque l’étape se déroule en grande partie le long de la côte.

On traversera aussi quelques rivières et ruisseaux, qui, malgré le fait qu’ils soient à sec la majeure partie de l’année, apportent des éléments intéressants. Il faut souligner la présence d’oiseaux de rivage, principalement de mouettes, goélands et échassiers, due aux plans d’eau qui apparaissent aux embouchures des rivières à certaines périodes de l’année.

 

Espèces Singulières

Dans les centres urbains que nous traverserons durant l’étape, nous pourrons observer, entre autres, la tourterelle turque, le martinet pâle et noir, l’hirondelle rustique, le merle noir, l’étourneau unicolore et le moineau domestique. Durant l’hiver nous aurons l’occasion de rencontrer des hirondelles de rochers dans les zones urbanisées plus près de la côte, car, arrivées de zones plus élevées, elles passent les mois les plus froids à l’abri de la mer, ainsi que des bergeronnettes grises, des mésanges charbonnières, et des étourneaux sansonnets.

Dans la zone initiale de l’étape, où domine la végétation rudérale, on pourra observer le faucon crécerelle, la chevêche d'Athéna, le guêpier d'Europe, le cochevis huppé, le cisticole des joncs, la fauvette mélanocéphale, et différentes espèces de fringillidés (le chardonneret élégant, le verdier d’Europe et le serin cini). Une fois arrivé sur la côte, entre en scène une communauté d’oiseaux associée au milieu marin, où l’on remarque les goélands leucophé et brun, la mouette rieuse, la mouette mélanocéphale et le goéland d’Audouin. Sont également fréquents en première ligne de côte les sternes caugek et les limicoles tels que le bécasseau sanderling et le tournepierre a collier. Le héron garde-bœufs, les cormorans, et les perruches moines apparaissent aussi le long de l’étape, accompagnés de quelques canards col vert, gallinules poule-d'eau, ou foulques macroule, dans les mares situées au niveau de l’embouchure des fleuves.

La proximité de la l’embouchure du fleuve Vélez favorise une très forte croissance du nombre d’espèces le long de la côte, durant les périodes de migration. C’est pendant les mois de printemps et d’automne que nous devons être le plus attentifs à tout ce qui vole, car il est possible d’apercevoir des espèces de grand intérêt.

Itinéraire

À travers l’ancien chemin de transhumance appelé « Vereda del Camino Bajo d’Algarrobo », nous descendrons de la ville fortifiée de Vélez-Málaga jusqu’à son port de pêche, à partir duquel nous atteindrons la localité d’Algarrobo pour en parcourir son agréable littoral sur les rives de la Méditerranée. Par les plages des paisibles communes de Mezquitilla, Lagos et El Morche nous atteindrons le phare de Torrox, à partir duquel nous remonterons le long du cours d’eau jusqu’au village du même nom, avec les pics de la sierra Tejeda à l’horizon.

 

Itinéraires À pied À bicyclette
Type d’étape Lineal
Distance 19100
Temps de marche estimé 4:10